Assurance

Assurance auto : le bonus-malus, comment ça marche ?

Le 14 janvier 2023 - 7 minutes de lecture
Assurance auto le bonus-malus, comment ça marche
Ecouter l'article

L’assurance auto est un contrat obligatoire pour tous les propriétaires de véhicules terrestres à moteur. Cependant, il est important de savoir que ce contrat n’est pas uniquement destiné à couvrir les dommages causés par le véhicule assuré. En effet, l’assurance auto permet également de protéger les occupants du véhicule en cas d’accident. La loi du 27 février 1958 sur l’assurance auto stipule que tous les propriétaires de véhicules terrestres à moteur doivent souscrire une assurance responsabilité civile. Cette assurance permet de couvrir les dommages causés par le véhicule assuré aux tiers.

Le bonus-malus, c’est quoi ?

Le bonus-malus est un système appliqué par les compagnies d’assurance automobile, qui permet d’adapter le tarif annuel des contrats en fonction du profil et du comportement à l’intérieur de la voiture et sur les routes de leurs assurés. Ce système est réglementé par l’État afin de garantir la transparence des tarifications et de favoriser une conduite responsable.Le bonus-malus est un mécanisme assez simple : plus l’assuré a une bonne conduite, plus son tarif annuel baissera, et plus il a des accidents ou des infractions, plus son tarif augmentera. Il s’agit d’un système dynamique qui n’est pas figé et qui peut évoluer à tout moment.

Pour évaluer sa conduite, les assureurs se basent sur un certain nombre de critères comme le nombre d’accidents ou de sinistres survenus pendant la période assurée ou encore le nombre d’infractions au code de la route constatées par la police. Les assureurs peuvent également utiliser des données externes telles que celles provenant des services publics qui communiquent régulièrement les informations concernant les conducteurs.

Bien entendu, ces données sont traitées conformément à la loi informatique et libertés afin de protéger le droit à la vie privée des assurés et de garantir l’intégrité des données. Les assureurs ne peuvent pas accéder aux informations personnelles ou confidentielles sans autorisation préalable des personnes concernées.

Une fois le profil du conducteur évalué, le bonus-malus appliquera un coefficient multiplicateur sur le tarif annuel proposé par l’assureur. Ce coefficient sera calculé en fonction du profil du conducteur et pourra varier entre 0 et 4,5 en fonction du risque encouru. Plus ce coefficient sera bas, plus le tarif annuel proposé par l’assureur sera avantageux. Le bonus-malus est donc un système qui récompense les bons conducteurs en leur offrant des tarifs avantageux tout en encourageant une conduite responsable et respectueuse des règles de circulation. Cela permet aux assureurs d’identifier les profils à risques et d’appliquer une tarification adaptée pour limiter les sinistres et garantir une protection optimale à tous les assurés.

bonus malus assurance auto

Les avantages du bonus-malus

Le système de bonus-malus est basé sur une classification des conducteurs en fonction de leur niveau de responsabilité et de prudence. Les meilleurs conducteurs, qui n’ont pas commis d’accidents ou d’infractions sur un certain laps de temps, sont classés avec le plus haut niveau, le bonus maximal. Les autres sont classés selon des paliers différents, allant du malus à zéro. Afin de calculer le niveau de bonus-malus d’un assuré, les assureurs se basent sur la durée depuis laquelle l’assuré est sans sinistre ni infraction au code de la route, mais aussi sur ses antécédents (accidents précédents, etc.).

Le niveau du bonus-malus est ensuite appliqué à la cotisation annuelle pour déterminer le montant final facturé à l’assuré. Les avantages du système de bonus-malus sont multiples. Tout d’abord, il permet aux bonnes conductrices et aux bons conducteurs de bénéficier d’une réduction importante sur leurs cotisations annuelles.

De plus, ce système incite les assurés à adopter une conduite plus responsable et prudentes : moins il y aura d’accidents et d’infractions au code de la route, plus les cotisations seront réduites pour tous. Enfin, on peut noter que ce système est très apprécié par les jeunes conducteurs car il leur permet souvent de bénéficier des meilleures offres proposées par les assureurs grâce à un bonus important appliqué à leur cotisation annuelle.

Les inconvénients du bonus-malus

Le bonus-malus n’est pas tout rose pour l’assuré. En effet, si les bons conducteurs sont avantagés par le système, les mauvais conducteurs ont beaucoup à perdre.

Le bonus-malus s’applique sur un coefficient qui se traduit par une hausse ou une baisse des tarifs proposés par l’assurance auto. Lorsque le conducteur est considéré comme responsable d’un accident, il encoure une pénalité financière et son coefficient est majoré d’un point ou plus. Plus le coefficient grimpe, plus le tarif appliqué à l’assuré sera élevé.

Cette hausse des tarifs peut être très importante et entraîner une augmentation significative des cotisations annuelles. Les assureurs ne sont pas toujours clairs sur la façon dont ils calculent les tarifs et de nombreux assurés se retrouvent piégés par des tarifs inattendus quand leurs coefficients augmentent. Une autre conséquence néfaste du système est l’accumulation des points qui peut conduire à un refus d’assurance. Si un assuré accumule trop de points négatifs, certains assureurs peuvent refuser de le couvrir et le forcer à chercher ailleurs. Dans ce cas, il devient difficile de trouver une assurance auto à un prix abordable.

D’autres inconvénients du bonus-malus sont liés à la défaillance de l’assuré qui ne signale pas un changement de situation ou un accident auquel il a été impliqué ou encore la fraude commise par ce dernier en fournissant des informations erronées ou en omettant certaines parties importantes du dossier. Ces comportements frauduleux peuvent entraîner des conséquences graves pour l’assuré et sa famille, y compris une résiliation anticipée du contrat et une suppression des garanties associées. Ainsi, bien que le bonus-malus soit conçu pour encourager les bons conducteurs et récompenser les mauvais, il comporte également certains risques et inconvénients dont il faut être conscient avant de souscrire à une assurance auto.

Conclusion

Le bonus-malus est une méthode efficace pour inciter les automobilistes à adopter un comportement responsable et sécuritaire. Les réductions et majorations appliquées en fonction du nombre d’accidents et sinistres sont une façon simple et pratique de récompenser ou d’encourager un style de conduite plus sûr. Ainsi, il est important de comprendre comment cette mécanique fonctionne et de s’assurer que son assurance auto offre le meilleur tarif possible.

FAQ

1. Qu’est-ce que le bonus-malus ?

Le bonus-malus est un système qui permet de récompenser les bons conducteurs et de sanctionner les mauvais conducteurs. Ce système est mis en place par les assurances et s’applique sur le prix de la prime d’assurance.

2. Comment fonctionne le bonus-malus ?

Le bonus-malus s’applique sur le prix de la prime d’assurance. Il est calculé en fonction du nombre d’années sans sinistre du conducteur. Plus le conducteur est sans sinistre, plus son bonus augmente, ce qui permet de diminuer le prix de la prime. Inversement, si le conducteur a eu plusieurs sinistres, son bonus diminue et son assurance devient plus chère.

3. Combien de temps faut-il pour obtenir le bonus maximal ?

Le bonus maximal est atteint après 9 ans sans sinistre.

4. Quel est le montant du bonus maximal ?

Le bonus maximal est égal à 50 % de la prime d’assurance.

5. Que se passe-t-il si on a un sinistre ?

Si on a un sinistre, on perd tout ou partie de son bonus et on passe au malus. Le montant du malus dépend du sinistre : plus le sinistre est important, plus le malus est élevé.