Que faire en cas de constat de dégâts des eaux ?

Le 16 août 2021 — 4 minutes de lecture
Que faire en cas de constat de dégâts des eaux ?

Récemment, votre logement a subi des dommages liés à des fuites, infiltrations, refoulements d’égouts ou ruptures de canalisation. Fort heureusement, ces sinistres sont sous la coupe de la garantie dégât des eaux, l’une des clauses de votre assurance multirisque habitation. De ce fait, vous allez pouvoir bénéficier d’une indemnisation de la part de votre compagnie. Toutefois, certains comportements doivent être adoptés dès le constat des dégâts des eaux.

Les premiers gestes en cas de dégâts des eaux

Bien que vous soyez assuré, il va dans votre intérêt d’agir pour limiter au maximum les dommages causés par les eaux. Par exemple, coupez l’arrivée d’eau au niveau du compteur, ainsi que l’électricité. Mettez à l’abri des eaux les objets et meubles sensibles pouvant être affectés.

Il est possible, avec les bons gestes, de colmater la fuite et d’éponger l’eau en attendant les réparations. Justement, certains assureurs mettent à votre disposition un service d’assistance d’urgence dans leur contrat multirisque habitation. N’hésitez pas à les contacter pour bénéficier de réparations provisoires, d’aide au déménagement du mobilier et autres services.

Après le constat des dégâts des eaux, déclarez le sinistre à l’assurance

Lorsque survient un sinistre, le bon assuré doit connaître et exécuter les gestes adéquats pour faciliter le travail à sa compagnie. Son tout premier réflexe, l’émotion passée, sera de déclarer son sinistre à l’assurance. Par la suite, il devra suivre une procédure.

Déclarer son sinistre dans les délais

L’idéal serait de contacter votre assureur aussitôt que vous prenez connaissance du sinistre. Pour ce faire, vous trouverez certainement ses coordonnées dans son application, sur son site web ou les documents officiels du contrat. Légalement, vous disposez de cinq jours ouvrés pour le faire.

Nous insistons sur le respect de ce délai, car cela permet d’accélérer la procédure. La première déclaration permettra au service de gestion des sinistres de votre assureur d’ouvrir un dossier. Ce dernier sera utile pour suivre le déroulement de la procédure.

Il peut arriver que vous ne respectiez pas ce détail. Dans ce cas, l’assureur exigera d’avoir des pièces pertinentes qui justifient votre retard.

Remplir un constat amiable de dégât des eaux

Instauré depuis 1978, le constat amiable de dégât des eaux est un document officiel utile pour l’assureur. Il rassemble des renseignements précieux :

  • Les noms, adresses et références du souscripteur au contrat ;
  • La date du dégât des eaux et leur cause apparente ;
  • La présentation détaillée des dommages survenus dans votre logement ou dans celui des voisins, avec à l’appui quelques photos.

En principe, le constat amiable de dégât des eaux doit être rempli par la victime du sinistre. Au cas où le sinistre concerne plusieurs logements, chaque occupant enverra un constat séparé à son assureur. Ainsi, la procédure sera plus décentralisée.

L’avantage principal du constat amiable de dégâts des eaux, c’est qu’il permet d’instruire pleinement l’assureur sur le sinistre. Dès lors, l’expert sait à quoi s’attendre. Ainsi, le sinistré est bien traité et indemnisé.

Préparer l’arrivée de l’expert

La dernière étape du processus est la venue de l’expert. En effet, ce dernier est mandaté pour mieux apprécier le niveau d’indemnisation en notant le montant des dommages subis. Cette démarche ne se fait que pour les dommages considérés comme importants. Au cas contraire, l’assureur ne vous demanderait qu’un devis des travaux de réparations faits par un professionnel.

Pour mieux préparer son arrivée, nous vous recommandons de rassembler les documents qui évaluent au mieux la valeur des biens endommagés. Prenez également des photos de ces biens avant de les nettoyer ou jeter. N’hésitez pas aussi à faire votre propre facture du montant du préjudice subi, pour le comparer avec celui de l’expert.

Toutes ces étapes effectuées, vous n’aurez plus qu’à attendre un retour prompt et favorable de votre assureur. Ainsi, vous pourrez vous rétablir dans votre confort d’antan.