Le Free Cash Flow (FCF), un vecteur de croissance pour votre entreprise

Le 4 août 2021 — 4 minutes de lecture
Le Free Cash Flow (FCF), un vecteur de croissance pour votre entreprise

Le Free Cash Flow est un indicateur suivi de près par les chefs d’entreprises, les investisseurs, les banquiers et les autres experts. Pourquoi ? Simplement parce qu’il mesure mieux que tout autre outil, le niveau de performance financière d’une entreprise. Tout le monde a donc intérêt à le comprendre pour réussir à atteindre un niveau de croissance appréciable. Mais en quoi consiste le Free Cash Flow ? Quelle est son utilité pour l’entreprise ? Comment optimiser cet indicateur pour l’entreprise ? Autant de questions auxquelles cet article fournit des réponses.

Le Free Cash Flow (FCF), qu’est-ce que c’est ?

Par définition, le Free Cash Flow est un indicateur qui mesure la quantité d’argent produite par l’entreprise. Plus précisément, ce sont les sommes générées par l’activité courante, desquelles sont déduites les dépenses d’investissement pour le maintien et le développement de la production.

Comme son nom l’indique, cet indicateur constitue un capital libre et exploitable. L’entreprise s’en sert pour réinvestir ou pour rémunérer ses pourvoyeurs de fonds. De ce fait, la dette de la société se verra réduite et les actionnaires pourront racheter des actions et toucher des dividendes.

Il faut noter que le FCF est calculable grâce au tableau des flux de trésorerie. Son existence est parfaitement ancrée à la comptabilité de l’entreprise.

Le Free Cash Flow : quelle utilité ?

Parce que les performances financières d’une entreprise restent le souci majeur de ces dirigeants, ceux-ci utilisent des outils utiles comme le Free Cash Flow. Il permet d’avoir une idée exacte sur la question. Mieux, il aide à apprécier les actions potentielles à mener pour une bonne croissance.

Avec cet indicateur, l’entreprise sera plus apte à dénicher et réagir exactement aux opportunités d’investissement à sa portée. Aussi, connaître l’état de sa trésorerie optimise les stratégies de l’entreprise. Cette dernière pourra définir de meilleures offres, acquérir de nouveaux actifs et attirer les partenaires.

Enfin, le Free Cash Flow apporte une mesure exacte de la santé financière de l’entreprise. Pour peu qu’il soit bien interprété, il vous aidera à tirer des conclusions justes sur le présent afin de mieux organiser le futur.

Quelques solutions pour optimiser votre Cash Flow 

Pour prospérer, une entreprise doit soigner sa trésorerie afin de générer de l’argent frais et libre. Mais comment s’y prendre ? Voici deux solutions efficaces pour profiter des avantages d’un Free Cash Flow optimal.

Jouer sur les créances clients et les dettes fournisseurs

La méthode la plus simple pour améliorer sa trésorerie consiste à augmenter les entrées d’argent, tout en réduisant les sorties. Afin d’y arriver, l’entreprise doit travailler à réduire les délais de paiement accordés aux clients. À côté, elle devra négocier des délais plus longs chez les fournisseurs.

Optimiser la gestion des stocks

Le stock constitue une bonne source de ressources financières. Il suffit de quelques gestes simples pour le réduire et libérer de la trésorerie. Par exemple, analysez l’historique de vente et la saisonnalité de votre activité. Cette méthode déterminera les périodes où l’entreprise a besoin d’un grand stock, afin d’éviter d’immobiliser de l’argent en achetant du superflu.

Mettre en place un outil de gestion de stock en temps réel est aussi une option pratique. En ne gardant en stock que l’essentiel, vous aurez de la trésorerie libre pour financer vos activités.

Par-dessus tout, le pôle financier de l’entreprise a la charge de trouver un équilibre entre les dépenses stratégiques et les dépenses relatives au fonctionnement de l’ensemble. Il doit alors se concerter avec la branche opérationnelle. Nul doute que de ces réflexions sortiront des solutions optimales pour préserver et accroître votre Free Cash Flow.