Débit et crédit : un guide simple pour comprendre ces termes comptables

Le 5 septembre 2021 — 8 minutes de lecture
Débit et crédit : un guide simple pour comprendre ces termes comptables

En comptabilité, s’il y a bien des termes qui font le plus réfléchir les gens, c’est celui de « débit et crédit ». Que signifie exactement « débiter » et « créditer » un compte ? Comment ne plus confondre ces deux termes ? Pourquoi débiter certains comptes les fait-ils augmenter, tandis que cela fait diminuer d’autres comptes ? Et pourquoi tout cela est-il important pour votre entreprise ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Que signifie les termes débit et crédit ?

Avant de pouvoir aborder ces deux termes, débit et crédit, utilisés en comptabilité, il convient de comprendre ce que c’est qu’un compte.

Le compte, c’est l’unité fondamentale qui permet d’enregistrer l’information comptable. La comptabilité permet de garder une trace écrite des opérations financières de l’entreprise à travers des enregistrements. Ces derniers s’effectuent dans des cases que l’on appelle compte.

Alors, que signifient le débit et le crédit ? Pour faire court, le débit enregistre toutes les entrées d’argent sur un compte, tandis que le crédit enregistre toutes les sorties d’argent d’un compte. D’ailleurs, par convention, le compte va être schématiquement représenté par un T. Dans la partie gauche, il y a toujours les débits et dans la partie droite, il y a toujours les crédits.

Illustration de débit et crédit

La plupart des entreprises utilisent aujourd’hui le mécanisme de la partie double pour leur comptabilité. Dans ce mécanisme, l’ensemble des opérations de votre entreprise fait l’objet d’enregistrement dans des comptes séparés. Maintenant, considérez ces comptes comme des seaux distincts remplis d’argent et représentant chaque opération économique de votre entreprise.

Supposons :

  • Qu’un seau représente toutes les liquidités que vous avez sur le compte bancaire de votre entreprise (seau intitulé « Liquidités »).
  • Qu’un autre seau représente le coût total de tous les meubles que votre entreprise possède dans ses locaux (seau intitulé « Mobiliers »).
  • Qu’un autre seau représente un prêt bancaire que vous avez récemment contracté (seau intitulé « Prêt bancaire »).

Lorsque votre entreprise effectue une quelconque opération, le montant d’argent se trouvant dans les comptes change :

  • acheter des meubles ;
  • contracter un prêt ;
  • dépenser de l’argent pour la recherche et le développement.

Il serait fastidieux de rapporter ce qui se passe dans chacun de ces comptes en utilisant des phrases complètes. Il faut donc créer un raccourci. C’est là qu’interviennent le débit et le crédit. Lorsque de l’argent entre dans un seau, on l’enregistre comme un débit.

Par exemple, si vous avez déposé 1 000 euros en espèces sur le compte bancaire de votre entreprise :

En comptabilité, on dira qu’on débite le compte de 1 000 euros et l’on entrerait ce qui suit dans votre logiciel de comptabilité :

CompteDébitCrédit
Liquidité1 000 euros

Lorsque de l’argent sort d’un compte, on l’enregistre comme un crédit. Par exemple, si vous retirez 2 000 en espèces de votre compte bancaire professionnel :

En comptabilité, on dira que vous créditez le compte de 2 000 euros et l’on noterait ce qui suit :

CompteDébitCrédit
Liquidité
2 000 euros

Le débit et le crédit dans les faits

Il y a une chose qui manque dans les exemples ci-dessus. L’argent ne disparaît ou n’apparaît pas comme cela. Il doit venir de quelque part et aller quelque part. C’est ce que les débits et les crédits vous permettent de voir : où va votre argent et d’où il vient.

Disons qu’un jour, vous visitez la startup de votre ami. Après avoir fait le tour de l’entreprise, votre ami vous montre un magnifique bureau ergonomique. Cela fait des mois que vous cherchez ce modèle, mais tous les magasins de meubles sont en rupture de stock. Votre ami en a commandé un de plus et peut vous le vendre à un prix avantageux. Vous acceptez de le lui acheter pour 500 euros.

Voici à quoi cela ressemblerait en utilisant les exemples de seaux. Tout d’abord, les 500 euros sont retirés de votre seau Liquidité. Comme dans la section précédente, on crédite votre compte de trésorerie, car de l’argent en sort.

Cependant, ce n’est pas le seul compte qui change. Le seau intitulé « Mobiliers », qui représente la valeur totale de tous les meubles que possède votre entreprise, change également. Dans ce cas, il augmente de 500 euros (la valeur du bureau).

Vous débitez votre compte de mobiliers, car de la valeur y entre (un bureau). En comptabilité en partie double, chaque débit (entrée) correspond toujours à un crédit (sortie). Pour chaque opération, il faut toujours s’assurer que l’écriture est équilibrée.

Dans ce cas, l’écriture comptable serait la suivante :

CompteDébitCrédit
Meubles500 euros


Liquidité



500 euros

En comptabilité, on dira que le compte bancaire est crédité de 500 euros et que le compte du mobilier est débité de 500 euros.

Débiter et créditer un compte de passif

Généralement, les capitaux propres et les dettes représentent le compte de passif. Ainsi, dans les comptes de bilan, cela concerne le capital social, mais aussi : les réserves, les dettes fournisseurs, les découverts bancaires, etc.

Exemple

Les deux comptes que nous avons utilisés dans l’exemple ci-dessus, à savoir les comptes de liquidité et de meubles, sont tous deux des comptes d’actifs. C’est-à-dire qu’ils gardent la trace de quelque chose que vous possédez. Cependant, tous les comptes ne sont pas des comptes d’actifs. Certains comptes indiquent ce que vous devez (passif), tandis que d’autres indiquent la valeur nette totale de votre entreprise (capitaux propres).

Imaginons qu’après avoir acheté ce bureau coûteux, vous souhaitiez obtenir plus de liquidités pour votre entreprise. Vous contractez alors un prêt bancaire de 1 000 euros et vous augmentez (débitez) votre compte de trésorerie de 1 000 euros.

Voici maintenant la partie délicate.

À part le fait que votre compte « Liquidité » augmente de 1 000 euros, votre compte « Prêt bancaire » augmente également de 1 000 euros. Pourquoi ? Parce que votre compte de prêt bancaire ne représente pas le montant que vous avez, mais celui que vous devez. Plus vous êtes endetté, plus la valeur du compte de prêt bancaire sera élevée.

Dans ce cas, lorsqu’on crédite un compte, la valeur du compte augmente aussi. C’est parce que le compte garde la trace d’une dette, et qu’en pareil cas, la dette augmente. En comptabilité, on enregistrerait cela de la manière suivante :

CompteDébitCrédit

Liquidité

1 000 euros



Prêt bancaire



1 000 euros

Débiter et créditer un compte d’actif

D’après le plan comptable général, les investissements, les disponibilités en banque et en caisse, les placements financiers à court terme représentent le débit d’un compte d’actif.

Prenons un autre exemple, cette fois avec un compte d’actif. Supposons que votre mère investisse 1 000 euros de son propre argent dans votre entreprise. En utilisant les exemples de seaux, votre transaction ressemblerait à ce qui suit.

Tout d’abord, votre compte de liquidité augmenterait de 1 000 euros, car vous avez maintenant 1 000 euros de plus de la part de votre mère. En revanche, ce n’est pas le seul compte qui change. Votre mère a maintenant une participation de 1 000 euros dans votre entreprise, de sorte que le seau intitulé « Participation (maman) » augmente également de 1 000 euros.

En comptabilité, on enregistrerait cela de la manière suivante :

CompteDébitCrédit

Liquidité

1 000 euros



Fonds propres (maman)



1 000 euros

Pourquoi le fait de créditer un compte d’actif le fait-il augmenter plutôt que diminuer ? C’est parce qu’un compte d’actif ne représente pas le montant que possède votre entreprise. Il représente plutôt toutes les créances que les investisseurs ont sur votre entreprise.

Le compte de fonds propres (maman) garde la trace des créances de votre mère sur votre entreprise. Il s’agit de son capital, pas de celui de votre entreprise. Dans ce cas, ces créances ont augmenté, ce qui signifie que le montant dans le seau augmente.

Tableau récapitulatif du débit et du crédit

La plupart des gens utilisent une liste de comptes pour savoir comment enregistrer convenablement les débits et les crédits. Voici un tableau récapitulatif simple pour ne plus confondre les débits et les crédits en comptabilité.

DébitCrédit
Augmente un compte d’actifDiminue un compte d’actif
Augmente les comptes de chargesDiminue les comptes de charges
Diminue un compte de passifAugmente un compte de passif
Diminue les comptes de capitauxAugmente les comptes de capitaux
Diminue le revenuAugmente le revenu
Toujours enregistré à gaucheToujours enregistré à droite

Si vous avez toujours du mal à comprendre la différence entre débit et crédit, rappelez-vous ceci :

Tout ce qui entre dans votre compte bancaire est débité, tandis que tout ce qui sort est crédité. Autrement dit, toute entrée d’argent constitue un débit, tandis que toute sortie d’argent constitue un crédit.