Business

Comment votre entreprise peut-elle contribuer au développement durable ?

Le 12 septembre 2022 - 7 minutes de lecture

La majorité des entreprises fonctionnent selon le principe de réalisation de profits, quelles que soient les retombées négatives environnementales et écologiques occasionnées. Les objectifs de développement durable proposent une nouvelle façon d’appréhender l’entrepreneuriat avec une vision globale sur la protection de l’environnement. Comment une entreprise peut-elle contribuer au développement durable ?

En premier lieu : comprendre le concept de développement durable

L’expression « développement durable » s’est incrustée dans les esprits entreprenants depuis les années 80. La loi sur le développement durable définit le concept comme étant « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Ce concept s’appuie sur une vision à long terme des pratiques commerciales qui concilient les dimensions environnementales, sociales et économiques des activités de développement. Les objectifs de développement durable sont clairs et précis :

  • assurer l’intégrité de l’environnement par le maintien de la santé et de la sécurité des êtres humains et conserver les écosystèmes qui contribuent à la sauvegarde de la vie sur terre,
  • travailler pour le plein épanouissement de toutes les femmes et de tous les hommes en assurant l’équité sociale et le respect de la diversité,
  • miser sur l’efficience économique en promouvant les innovations pour une économie écologiquement et socialement prospère.

Les politiques de développement durable visent à changer le cours habituel des choses. Elles cherchent à remédier aux profits de la minorité et aux insuffisances d’un modèle économique à risque pour la génération future.

Rechercher des moyens de réduire l’impact sur l’environnement

Comme on peut le voir sur https://www.esi-business-school.com/, les entreprises qui optent pour les objectifs de développement durable (ODD) améliorent l’impact de leurs activités sur l’environnement écologique, et ce, pour plusieurs raisons.

Les impacts négatifs sur l’environnement écologique.

Extraction de matières premières, rejet de déchets chimiques, pollution de l’eau, de l’air, du sol, etc. Dans l’exercice de leurs fonctions, les entreprises en général et les industriels en particulier, participent grandement à l’épuisement des ressources naturelles.

Les ressources naturelles non renouvelables sont parfois surexploitées, l’écologie est négativement impactée, et l’environnement est ainsi dégradé. De graves conséquences s’observent sur le climat, la faune et la flore d’une part et sur l’être humain d’autre part.

développement durable entreprise

Voilà pourquoi une stratégie de développement plus consciencieuse s’impose. Les stratégies de développement durable ont une efficacité double : améliorer les impacts sur l’environnement et permettre aux entreprises de réaliser des économies financières.

Comment améliorer les impacts sur l’environnement ?

Pour réduire les impacts sur l’environnement, les entreprises restructurent leur organisation en adoptant une démarche axée sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Cette stratégie de développement pousse les entreprises à prendre à cœur les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans leurs différentes actions.

Le seuil d’implication dans la RSE est évalué grâce au rapport RSE imposé aux entreprises engagées dans cette voie. Les entreprises peuvent également adopter la stratégie des 4 « R » qui consiste à réduire la consommation des ressources, remplacer les ressources non renouvelables, réutiliser les matières premières pour réduire les déchets et recycler les déchets.

Comment améliorer les impacts sur l’écologie et réaliser des économies ?

Pour réduire les impacts sur l’écologie et faire des économies, les entreprises disposent de nombreuses alternatives, allant des plus simples aux plus complexes. Il est possible de commencer par installer des poubelles biodégradables dans les bureaux. Ces poubelles seront destinées à faire le point des déchets recyclables et non recyclables produits par l’entreprise.

Cette dernière pourra alors réduire sa production de déchets non recyclables. Amener l’ensemble du personnel à adopter, comme geste salvateur de l’écologie, l’extinction de tous les appareils non utilisés. Ceci a pour but de réduire la consommation d’énergie. Réduire l’impression de documents au profit de la numérisation est aussi une démarche à adopter.

Installer des plantes vertes dans les locaux de travail comme l’accueil, les couloirs et les bureaux par exemple. Le but est de partager avec les employés et avec tous les usagers, la vision écologique de l’entreprise. En d’autres termes, faire ancrer dans les esprits la protection de l’environnement écologique à travers le contact avec la nature.

Plaider en faveur de la responsabilité sociale

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) est une stratégie de développement durable qui vient en appui aux autres stratégies déjà en cours. Elle a un impact direct sur les entreprises, leurs plans d’action, leurs productions et leurs rendements dans une perspective de développement durable.

Les entreprises qui prônent la RSE sont en effet obligées d’associer à leur programme d’action, les objectifs de développement durable. Leurs productions répondent ainsi aux besoins actuels, sans pour autant porter atteinte à la satisfaction des besoins futurs. Cette stratégie est mise en évidence par les résultats d’audit social.

Un audit social est un examen complet destiné à sonder les prestations d’une entreprise en prenant en compte tous les aspects de ses activités. L’audit social évalue le traitement des employés, la qualité sociale de l’entreprise, les performances financières de l’entreprise et les compare avec les standards extérieurs.

Soutenir les pratiques commerciales durables

Il faut en premier lieu se construire une réputation durable en fournissant de la transparence aux consommateurs pour les amener à se fidéliser à une marque. Cette réputation met l’entreprise face à certaines responsabilités, dont la prestation de services de développement durable.

L’entreprise peut réaliser un rapport de durabilité pour documenter ses efforts de durabilité et le présenter sur son site web. Elle peut aussi calculer son empreinte carbone afin d’améliorer au fur et à mesure ses efforts. Ensuite, l’entreprise doit veiller à faire ce qu’elle prêche.

Pour faire efficacement face aux critiques et aux batailles liées à la concurrence, l’entreprise qui prône les valeurs de développement durable doit y rester fidèle. Réduire, réutiliser et recycler sont les leitmotivs à promouvoir, et à faire constater aux consommateurs.

Enfin, l’entreprise doit tirer le meilleur parti de son budget marketing. Même avec un budget serré au départ, l’entreprise doit être prête à prendre des initiatives, à tenir ses promesses en s’appuyant sur son budget. Même s’il faut travailler avec un autre fournisseur, fabricant ou partenaire d’expédition. L’idéal est de déterminer son budget de départ compte tenu des perspectives de développement durable.

Essayer de promouvoir l’engagement communautaire

Dans la plupart des cas, la population communautaire ne bénéficie aucunement de l’effort fourni pour la productivité des entreprises. Ce rapport défavorable entreprise/communauté s’observe surtout dans le secteur minier. L‘initiative de transparence des industries extractives (ITIE) travaille à accroître la transparence et la responsabilisation des flux financiers entre le gouvernement et les sociétés extractives.

Informer les populations sur les rapports entre les entreprises et le gouvernement doit être un premier objectif. Donner des informations sur les fonds versés et les paiements effectués leur permet d’avoir une idée sur ce que doivent être leurs revenus et sur l’implication de l’entreprise dans la perspective de développement durable.

La communauté extractive doit être informée de l’impact minier dans le développement durable pour évaluer la valeur de leur implication et la façon dont il affecte leur vie sur le long terme.