Digital

Que faut-il mettre en place dans une entreprise data driven

Le 18 juillet 2023 - 5 minutes de lecture

Les entreprises data driven exploitent en temps réel une certaine quantité de données pour faciliter leur prise de décision et rester compétitives dans un environnement très concurrentiel. Autrement dit, elles utilisent des technologies d’analyse de données pour prendre des décisions stratégiques. Cependant, pour réussir à interpréter ces informations et exploiter leur potentiel, les organisations doivent, entre autres, mettre en place des outils de business intelligence et avoir de bons data analysts.

Ce qu'il faut retenir :

  • Les entreprises data driven utilisent des technologies d'analyse de donnĂ©es pour prendre des dĂ©cisions stratĂ©giques et rester compĂ©titives.
  • Il est crucial d'instaurer une culture de prise de dĂ©cision fondĂ©e sur les donnĂ©es et de dĂ©velopper des compĂ©tences data au sein de l'organisation.
  • La stratĂ©gie data driven permet de prendre de meilleures dĂ©cisions, d'amĂ©liorer la relation client, de proposer un produit adaptĂ© aux besoins et de rĂ©duire les coĂ»ts.
  • Pour axer sa stratĂ©gie sur les donnĂ©es, il faut collecter les donnĂ©es pertinentes, les traiter et les analyser avec l'aide de data analysts ou data scientists.
  • Mettre en place un système de gestion intĂ©grĂ©e des donnĂ©es permet d'assurer l'uniformitĂ© des donnĂ©es partagĂ©es et d'optimiser les performances opĂ©rationnelles de l'entreprise.

Instaurer une culture de prise de décision fondée sur les données

Dans une entreprise data driven, le choix des décisions stratégiques ne repose pas sur l’intuition, l’expérience du dirigeant ou de la haute direction. Il s’appuie plutôt sur l’analyse des données. Car, face à la multiplication des informations dans un environnement concurrentiel ultra-connecté, il devient quasiment impossible pour les décideurs de se passer de l’intelligence artificielle, nettement plus fiable et puissante que l’humain.

Dans ces conditions, pour améliorer ses services et rester compétitif, il est crucial d’instaurer une culture de prise de décision fondée sur les données. C’est-à-dire que l’entreprise doit s’appuyer régulièrement sur les faits et les technologies analytiques pour prendre les décisions en phase avec ses objectifs.

Pour faire simple, la prise de décisions fondées sur les données doit devenir la routine afin de mettre en place de nouvelles habitudes. Pour y arriver, chaque structure doit avoir des data scientists (ou data analysts) et encourager ses équipes, à tous les niveaux, à développer des compétences data.

Comme le montre DataBird, il est possible de solliciter un organisme de formation certifié Qualiopi pour permettre à son personnel d’acquérir une connaissance complète des outils du data analyst. Les formations sont accessibles à tous types de profils et éligibles au compte personnel de formation (CPF). Cette démarche permet d’offrir à tous ses collaborateurs les moyens de prendre de bonnes décisions à partir des données.

formation data analyse de données

Stratégie data driven : quels sont réellement les avantages ?

Quels que soient leurs domaines d’activité, toutes les entreprises tirent profit de l’utilisation des données. La stratégie data driven permet notamment :

  • de prendre de meilleures dĂ©cisions,
  • d’amĂ©liorer la relation client,
  • de proposer un produit qui rĂ©pond parfaitement aux besoins,
  • de rĂ©duire les coĂ»ts.

Grâce aux données, les organisations améliorent leur connaissance du marché et de leurs cibles. Elles peuvent alors réduire les risques et prendre la meilleure décision pour atteindre leurs objectifs.

Les informations recueillies permettent de mieux comprendre les clients et d’anticiper leurs besoins. L’entreprise peut alors utiliser celles-ci pour s’adresser à ses clients et prospects de manière plus personnalisée.

Lorsqu’elle connaît et comprend les besoins de ses clients, l’entreprise, quel que soit son secteur d’activité, peut proposer à ceux-ci un produit qui répond parfaitement aux attentes.

Enfin, une organisation qui exploite pleinement ses données est capable de réduire les risques, d’améliorer sa productivité, d’identifier les coûts non indispensables et de trouver des fournisseurs ou des partenaires proposant un meilleur rapport qualité/prix.

Comment axer sa stratégie sur les données ?

Une organisation qui souhaite axer sa stratégie sur les données doit suivre ses 3 étapes : la collecte de données, le traitement des données recueillies et l’analyse de ces informations.

La collecte peut se faire n’importe où : sur le site web de l’entreprise, sur Internet, sur les réseaux sociaux… Il est néanmoins conseillé de ne pas se disperser et de se focaliser uniquement sur les informations pertinentes. En ce qui concerne le traitement et l’analyse, de bons data analysts ou data scientists pourront transformer les informations récoltées en véritables outils d’aide à la décision.

Mettre en place un système de gestion intégrée des données

Face aux enjeux croissants du numérique, les entreprises doivent opérer leur transformation digitale afin de maintenir ou de développer leurs activités. Chaque organisation doit être en mesure de planifier de façon optimale ses ressources pour survivre.

Or, la digitalisation engendre de nombreuses et nouvelles tâches, qui à leur tour nécessitent l’utilisation de nombreux logiciels. Ces derniers peuvent créer des données répétitives ou des processus en double, lesquels peuvent freiner les performances opérationnelles. Ils peuvent également provoquer des coûts cachés qui affaibliront l’organisation ou créer plus de travail pour le personnel.

Pour éviter toutes ces situations, il est conseillé de mettre en place un système de gestion intégrée (SGI). Il s’agit d’une solution centralisée qui assure l’uniformité des données partagées dans les différents niveaux de l’entreprise. Autrement dit, le SGI permet de gérer et suivre régulièrement l’ensemble des informations et des services opérationnels des organisations.

Développer une stratégie d’analyse pour soutenir les objectifs et les mesures de succès

Très souvent négligée, l’analyse stratégique est pourtant une étape cruciale pour les organisations qui souhaitent prendre de bonnes décisions et atteindre leurs objectifs.

Cette étape permet par exemple de connaître et de comprendre l’environnement dans lequel l’entreprise évolue. Elle consiste en effet à identifier tous les facteurs (internes ou externes) qui ont un impact sur l’activité de l’organisation. Ceux-ci peuvent être favorables ou entraver le développement de la structure.

Développer une stratégie d’analyse revient à cerner tous ces éléments : processus de production, cible, concurrence, fournisseurs, partenaires, etc.