Quels signes permettent-ils de reconnaĂ®tre une tentative de phishing ?

Le 18 juin 2024 - 3 minutes de lecture

Dans le monde numérique actuel, les tentatives de phishing se multiplient et deviennent de plus en plus sophistiquées. Vous devez alors savoir reconnaître les signes avant-coureurs pour protéger vos informations personnelles et professionnelles. Nous vous donnons quelques conseils pour vous aider à identifier une tentative de phishing.

Ce qu'il faut retenir :

📧 Vérifiez l'adresse de l'expéditeur Vérifiez les différences subtiles dans l'adresse e-mail.
🔍 Méfiez-vous des fautes d'orthographe Les e-mails de phishing sont souvent truffés de fautes.
🔗 Analysez les liens et pièces jointes Passez votre curseur pour vérifier l'URL complète avant de cliquer.
⚠️ Soyez attentif aux demandes urgentes Méfiez-vous des demandes pressantes ou inhabituelles.

Vérifiez l’adresse de l’expéditeur et le domaine du site

Un des premiers indices pour repérer une tentative de phishing est de vérifier l’adresse de l’expéditeur. Les cybercriminels utilisent en général des adresses e-mail qui ressemblent à celles de sources fiables, mais contiennent des différences subtiles. Par exemple, une adresse légitime pourrait être « contact@banque.com », tandis qu’une adresse frauduleuse serait « contact@bancque.com ». Soyez attentif à ces détails.

De même, le domaine du site sur lequel vous êtes redirigé doit être analysé minutieusement. Un site légitime aura un domaine correspondant à l’entreprise ou à l’institution qu’il représente. Pour en savoir plus sur ces techniques, consultez cette définition du phishing, qui explique comment les cybercriminels procèdent pour tromper leurs victimes.

Méfiez-vous des fautes d’orthographe et de grammaire

Les e-mails de phishing sont souvent truffés de fautes d’orthographe et de grammaire. Bien que les pirates informatiques améliorent constamment leurs techniques, les erreurs linguistiques restent un indice révélateur. Un e-mail qui provient d’une entreprise professionnelle est le plus souvent bien rédigé et exempt de fautes. Si vous recevez un message bourré d’erreurs, soyez vigilant.

Les fautes peuvent inclure :

  • des erreurs typographiques,
  • des phrases mal construites,
  • des incohĂ©rences dans la langue utilisĂ©e.

Certains e-mails de phishing utilisent aussi des traducteurs automatiques, ce qui peut entraîner des formulations étranges ou maladroites. Comparer le style d’écriture avec les communications antérieures de l’entreprise peut aider à détecter une fraude.

tentative de phishing

Analysez les liens et les pièces jointes avant de cliquer

Analysez les liens et les pièces jointes présents dans un e-mail suspect. Avant de cliquer sur un lien, passez votre curseur dessus pour voir l’URL complète. Les cybercriminels créent en général des URL qui ressemblent à des adresses légitimes, mais qui redirigent vers des sites frauduleux. Les pièces jointes peuvent également contenir des logiciels malveillants capables de compromettre votre système.

De plus, utilisez des outils de vérification en ligne pour analyser les liens suspects avant de les ouvrir. Les navigateurs modernes offrent le plus souvent des fonctionnalités intégrées qui signalent les sites potentiellement dangereux. Pour les pièces jointes, un logiciel antivirus à jour peut détecter et neutraliser les menaces avant qu’elles ne causent des dommages.

Soyez attentif aux demandes urgentes ou inhabituelles

Les tentatives de phishing jouent en général sur le sentiment d’urgence. Vous pourriez recevoir un message qui prétend que votre compte sera suspendu si vous ne fournissez pas immédiatement certaines informations. Soyez méfiant face à toute demande urgente ou inhabituelle. Les entreprises légitimes ne demandent jamais ce type d’informations de manière pressante par e-mail. Si vous avez un doute, contactez directement l’entreprise par un moyen de communication officiel pour vérifier l’authenticité de la demande.

En suivant ces conseils et en restant vigilant, vous serez mieux équipé pour reconnaître et éviter les tentatives de phishing. La sensibilisation et la prudence sont vos meilleures armes contre les cybercriminels.