Le modèle VRIO : définition, intérêt et applications en entreprise

Le 12 août 2021 — 5 minutes de lecture
Le modèle VRIO : définition, intérêt et applications en entreprise

Recherchez-vous le moyen sûr et durable de vous démarquer de la concurrence ? Il se peut que le modèle VRIO réponde à toutes vos attentes. Mis au point par le professeur américain Jay Barney, c’est une solution détaillée et efficace. Elle pose pour vous les fondations d’un avantage concurrentiel robuste et puissant. Nous vous en présentons les caractéristiques dans ce contenu.

Le modèle VRIO, qu’est-ce que c’est ?

Élaboré en 1995, le modèle VRIO évalue les forces stratégiques de l’entreprise. D’après son inventeur, la supériorité d’une firme sur la concurrence dépend de son aptitude à combiner des ressources et compétences. Ces deux potentialités répondent à des exigences particulières.

Les exigences sont concentrées dans l’acronyme VRIO du professeur Barney. Ses lettres se déclinent comme suit :

  • V pour Valeur : La compétence ou ressource permet de créer de la valeur pour le client, par exemple une qualité supérieure, un coût plus faible ou une marque plus attractive ;
  • R pour Rareté : La compétence ou ressource est rare, presque unique. Cela est normal, car une aptitude partagée par les acteurs d’un même marché ne permet pas de se distinguer ;
  • I pour Inimitable : Une compétence rare, mais imitable n’apporte qu’un avantage temporaire, passager. Par contre, si elle est inimitable, vos concurrents devront consacrer beaucoup de temps et d’argent pour la reproduire. Voilà qui devrait vous avantager ! ;
  • O pour Organisation : Cette aptitude, quoique présentée en dernier n’en est pas moins importante. Elle s’assimile à la capacité managériale pour bien exploiter les ressources ou compétences disponibles.

Le modèle VRIO : quel intérêt pour votre entreprise ?

Très simple, le modèle développé par le professeur Barney apporte des réponses intéressantes aux questions que se pose tout dirigeant d’entreprise. Étant donné que la concurrence entre les entreprises devient rude, avoir les armes d’un monopole puissant est décisif.

Le modèle VRIO présente clairement les ressources et compétences permettant à l’entreprise de se construire un avantage concurrentiel. Cela évite les spéculations inutiles. Sur la base de ces notions clés, l’entreprise peut analyser sa position sur le marché et formuler des critiques.

Poursuivant dans cette lancée, elle pourrait améliorer son business model afin d’être plus flexible. Mieux, elle connaîtra ses faiblesses et saura les travailler en renforçant les ressources et compétences peu exploitées. La route vers son succès est désormais balisée !

Comment mettre en œuvre ce modèle dans votre entreprise ?

La praticité du modèle VRIO n’a d’égale que la simplicité de son utilisation. Tout simplement, il s’agit pour l’entreprise de s’interroger sur chaque aspect du modèle. Ces questions, au nombre de quatre, mèneront à des réponses qui qualifient l’intérêt stratégique d’une capacité.

Est-ce que cette capacité crée de la valeur ?

Lorsque la réponse est négative, alors il n’y a presque aucun intérêt à maintenir la capacité indexée. Une capacité sans valeur n’apporte pas d’appuis sûrs à l’entreprise. Elle peut même être source de faiblesse, parce que trop coûteuse ou nuisible à l’image de marque.

Cette valeur est-elle rare et unique sur le marché ?

Comme nous l’avons évoqué, il est dans l’intérêt de toute entreprise de se démarquer de ses concurrents. Toute ressource ou compétence qui a de la valeur, mais ne vous permet pas de vous distinguer n’est pas utile. Privilégiez l’originalité, elle marque mieux l’esprit des consommateurs.

Vos concurrents peuvent-ils facilement l’imiter ou la substituer ?

Le marché de la technologie est une illustration parfaite pour cette question. En effet, lorsqu’une nouveauté n’est pas copiable par les concurrents, elle confère un monopole naturel à son détenteur. Une capacité facile à reproduire est trop fragile et n’apporte aucune sécurité.

L’organisation de votre entreprise permet-elle de bien l’exploiter ?

La dernière étape sera, de loin, la plus décisive. Malgré toutes ses vertus, la capacité pourrait être mal exploitée par votre organisation. Dès lors, elle perd son intérêt. L’entreprise perd aussi de l’argent et du temps, quand elle est incapable de tirer profit de ses ressources. C’est un peu comme dormir sur une mine d’or !

En résumé, le modèle VRIO s’avère un outil puissant pour une entreprise qui vise de hautes performances. Exploité à bon escient, il vous aidera à tirer profit des compétences et ressources fondamentales de votre société. Tout ce qu’il faut, c’est une bonne organisation.