Formation

Comment devenir paysagiste ?

Le 18 mars 2022 - 7 minutes de lecture
Comment devenir paysagiste ?

Un paysagiste est un spécialiste de la beauté des paysages. Il possède l’art de rehausser la beauté de certains endroits, tels que les parcs, les immeubles et les maisons, en mettant en terre des arbres, des fleurs et d’autres plantes. Si vous êtes en reconversion professionnelle ou que vous aimez faire des activités manuelles en plein air, alors le métier de paysagiste pourrait vous convenir. Nous vous expliquons dans cet article comment devenir un paysagiste.

Qu’est-ce qu’un paysagiste ?

Un paysagiste est une personne qui gagne sa vie en transformant la terre et l’eau afin qu’elles deviennent plus agréables sur le plan esthétique. Une personne formée en aménagement paysager peut travailler principalement à l’amélioration de l’aménagement d’un jardin existant, ou travailler dans l’un des domaines plus spécialisés de l’aménagement paysager.

Parmi les spécialités qu’une personne intéressée par l’aménagement paysager pourrait choisir de poursuivre, citons la conception de jardins aquatiques et de fontaines, l’installation de systèmes d’arrosage de pelouse et de drains (systèmes d’irrigation) ou la conception de solutions pratiques pour les vergers et les fermes. Comme les exigences en matière d’éducation ne sont pas particulièrement strictes pour quelqu’un qui cherche à percer dans le secteur de l’aménagement paysager, cela pourrait être un bon choix pour quelqu’un qui veut commencer une nouvelle carrière immédiatement.

Si un paysagiste se spécialise, il pourrait être un architecte paysagiste, un paysagiste-concepteur, un jardinier paysagiste ou un paysagiste d’intérieur.

Que fait un paysagiste ?

L’aménagement paysager est un domaine qui offre de nombreuses possibilités de carrière. Cela va de la taille des arbres à la plantation de fleurs, en passant par la construction de structures de jardin et l’installation de systèmes d’irrigation. Certains paysagistes peuvent même travailler sur des projets de plus grande envergure. La planification et la conception d’un terrain de golf, par exemple, sont du ressort d’un architecte paysagiste.

Les grandes entreprises ont des terrains à entretenir, les écoles et les universités ont des campus à entretenir, les villes et les communes ont des parcs publics à entretenir et à améliorer, et les zoos et les parcs de loisirs ont également besoin de solutions d’aménagement paysager. Toutes ces entreprises sont des clients ou des employeurs potentiels pour un paysagiste.

Travaillant sur de petits projets, de nombreux paysagistes gagnent leur vie en plantant des fleurs saisonnières et en taillant des arbres et des arbustes. Ce type de travail ne nécessite pas beaucoup d’équipement ou de formation, il peut donc constituer un bon tremplin vers un changement de carrière, en offrant la possibilité de se former sans nécessairement quitter son emploi principal.

Quelles sont les qualités d’un paysagiste ?

Le paysagiste doit développer certaines compétences générales et techniques qui lui seront très utiles pour exercer. Il doit avoir des aptitudes naturelles et des qualités personnelles qu’il démontre par son éthique de travail et ses relations avec les autres. Pour cela, un paysagiste doit :

  • Être créatif ;
  • Avoir un sens aigu du professionnalisme ;
  • Rester à l’écoute des attentes du client ;
  • Être précis et minutieux ;
  • Avoir de bonnes compétences en communication ;
  • Avoir le souci du détail ;
  • Respecter l’environnement ;
  • Avoir une bonne condition physique.

Dans quel environnement un paysagiste peut-il travailler ?

Un paysagiste peut travailler dans l’arrière-cour d’une personne pour tailler des arbres ou être employé par une société ayant un grand site à entretenir. La plupart des personnes qui font carrière dans le secteur de l’aménagement paysager travaillent principalement à l’extérieur. De nombreux paysagistes possèdent leur propre petite entreprise, et le travail à domicile est courant pour un débutant.

Un paysagiste débutant peut d’abord apprendre à travailler avec un paysagiste expérimenté, tout en suivant des formations en vue d’obtenir un diplôme.

Les heures de travail peuvent être longues, avec des week-ends et des heures supplémentaires, tandis qu’elles peuvent être inexistantes pendant les mois d’hiver, lorsque les activités d’aménagement paysager ralentissent considérablement. L’aménagement paysager n’est pas un travail sans stress, loin de là, car les échéances et les profits sont tels que même le travailleur le plus motivé doit rester sur ses gardes.

Comment devenir paysagiste ?

Il est possible de travailler en tant que paysagiste sans aucune qualification et de se former sur le tas. Toutefois, l’accès à cette profession peut être amélioré par l’obtention d’une qualification.

Dès la classe de 3e, un BEPA aménagement de l’espace, spécialité travaux paysagers ou un CAPA travaux paysagers, vous permet d’entrer directement dans la vie professionnelle. Dès lors, vous pouvez passer un bac professionnel tel que le bac pro Aménagements paysagers, le bac pro Productions horticoles, option pépinières ou le bac pro Maintenance des matériels, spécialité parcs et jardins. Après le baccalauréat, il est possible de poursuivre ses études pendant deux ans pour obtenir un BTSA aménagements paysagers ou un BTSA production horticole.

Par ailleurs, avec un Bac+2, il est possible d’obtenir un Diplôme d’État (DE) paysagiste. Pour cela, vous devez vous inscrire dans des écoles supérieures telles que l’école nationale supérieure de la nature et du paysage à Blois, l’école nationale supérieure de paysage de Versailles à Marseille ou encore l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille ou de Bordeaux. En tant que paysagiste, pour qu’on vous autorise à conduire des engins motorisés, vous devez obtenir votre CACES.

D’un autre côté, vous pouvez également suivre une formation continue en vue de vous reconvertir professionnellement pour devenir paysagiste. Afin d’y parvenir, il faut que vous suiviez la formation d’ingénieur en paysagiste d’AGRO CAMPUS OUEST. Cette formation a pour objectif de permettre aux professionnels en activité d’acquérir de nouvelles compétences dans le but de s’améliorer.

À la suite de vos différentes formations, il est important d’acquérir de l’expérience. Dans cette perspective, effectuez des stages dans des établissements spécialisés dans le domaine. En outre, l’adhésion à une organisation professionnelle est un moyen d’entrer en contact avec d’autres professionnels du métier. Vous pourrez ainsi construire votre carnet d’adresses professionnel.

Quel est le salaire d’un paysagiste ?

Le salaire d’un paysagiste varie en fonction de plusieurs éléments. Il varie selon ses qualifications, sa situation géographique, son statut, ses expériences, sa réputation. Cela peut également varier selon qu’il est indépendant ou salarié dans une entreprise. En début de carrière, un paysagiste peut toucher environ 1 800 € à 2 000 € le mois. S’il a plus d’expérience, il peut gagner entre 2400 € et 2800 € par mois, voire 3500 €.

Que retenir ?

Le métier de paysagiste est une profession passionnante si vous êtes par la beauté de la nature. Après avoir acquis plusieurs années d’expérience professionnelle et suivi des formations continues, vous pouvez devenir un architecte paysagiste ou un ingénieur paysagiste. Pour obtenir cette qualification, il faut des connaissances scientifiques très poussées. Notez qu’il est également possible de créer votre entreprise d’architecture paysagère et de devenir chef d’entreprise.