Découvrez le métier de tapissier

Le 10 décembre 2021 - 3 minutes de lecture

On entend parler du métier de tapissier pour la toute première fois au Moyen-Âge. Au départ, il consistait à confectionner des couvertures, des rideaux, des tapisseries au mur, etc. Cependant, il a largement évolué depuis. La tapisserie concerne désormais le garnissage des meubles et des sièges auto, la création de teintures murales, la décoration intérieure, etc. Découvrez le métier de tapissier.

Ce qu'il faut retenir :

  • Le mĂ©tier de tapissier a Ă©voluĂ© depuis le Moyen-Ă‚ge et englobe dĂ©sormais le garnissage des meubles, la dĂ©coration intĂ©rieure et la crĂ©ation de teintures murales.
  • Les tapissiers peuvent se spĂ©cialiser dans diffĂ©rentes domaines tels que la tapisserie auto moto ou la tapisserie d'ameublement pour les meubles de luxe.
  • Les tapissiers de dĂ©coration allient travail de prĂ©cision et crĂ©ativitĂ© pour concevoir des articles de dĂ©coration sur mesure.
  • Le mĂ©tier de tapissier nĂ©cessite une formation spĂ©cifique, avec des options de formation telles que le CAP tapissier d'ameublement, le bac professionnel artisanat et mĂ©tier d'art, ou le brevet professionnel en ameublement et dĂ©coration.
  • Le mĂ©tier de tapissier existe depuis le 13e siècle et a conservĂ© son influence royale au fil des siècles.

De nombreuses spécialisations au rendez-vous

Afin de mettre en valeur leur savoir-faire artisanal, les tapissiers doivent avoir à leur disposition les fournitures de tapisserie appropriées pour le type de création. Comme vous pouvez le voir sur le site www.saft49.fr, les fournisseurs de tapissiers proposent différents articles de tapisserie : tissus, toiles, sangles, fils, mousses… Le tapissier peut se procurer facilement ce dont il a besoin auprès de ces fournisseurs. Pour réaliser leur création, les tapissiers ont en effet besoin d’un ou de plusieurs articles précis en fonction de leur spécialisation. Le tapissier peut choisir de se spécialiser dans différents domaines. Voici quelques exemples.

La tapisserie auto moto et la tapisserie d’ameublement

Le tapissier auto moto conçoit et rénove la partie interne de tout type de véhicule, que le rendu soit en cuir, en simili cuir ou en tissu. Il réalise également la sellerie des motos et des scooters. Le tapissier d’ameublement, quant à lui, rénove les garnissages ainsi que le revêtement des fauteuils et des canapés. Il intervient dans l’ameublement de luxe. Il remet à neuf les meubles anciens.

tapissier spécialisations

La tapisserie de décoration et design intérieur

Le tapissier de décoration allie travail de précision et créativité. Il possède les compétences requises pour concevoir les meilleurs articles de déco. Il accompagne et propose les solutions adéquates en fonction des exigences et des besoins de son client. Il confectionne et pose des rideaux, des coussins, des têtes de lit, etc.

Un artisan formé et compétent

Le métier de tapissier requiert des exigences esthétiques et pratiques. L’aspirant doit se former en amont pour garantir des prestations de qualité. Différents types de formation permettent d’exercer le métier de tapissier :

  • CAP tapissier d’ameublement en dĂ©cor ou en siège,
  • CAP arts du tapis et de la tapisserie,
  • bac professionnel artisanat et mĂ©tier d’art, option tapissier d’ameublement,
  • brevet professionnel (BP) en ameublement, tapisserie, dĂ©coration,
  • BTM tapissier dĂ©corateur,
  • DN Made (diplĂ´me national des mĂ©tiers d’art et du design).

Le tapissier connaît parfaitement tous les outils et accessoires de tapisserie. Au cours de sa formation, il apprend à maîtriser l’art en perfectionnant ses techniques de travail et de finition. Il sait coudre à la main ou à l’aide d’une machine. Créatif et minutieux, le tapissier fait attention aux moindres détails.

Un métier ancien

Le métier de tapissier s’est distingué au 13e siècle. À l’époque, on reconnaissait les tapissiers Sarrazinois et Hautelissiers. Ces derniers créèrent respectivement des tapis veloutés qui s’inspirent de l’Orient et des tapisseries murales. Puis, sous le règne de Louis XIII, les tapissiers Courtepointiers, ancêtres du tapissier d’ameublement, sont apparus. Au fil des siècles, le métier a progressé tout en gardant cette influence royale.