Logistique : le CACES en quelques points

Le 13 juillet 2024 - 5 minutes de lecture

Le CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité) est un certificat réservé à certains corps de métier (grutier, magasinier, cariste, conducteur d’engins de chantier ou de levage…). Le posséder peut se révéler être un véritable atout, surtout lorsque l’on est à la recherche d’emploi dans le secteur du transport et de la logistique. Il est possible de se rapprocher d’organismes de formation pour l’obtenir.

Ce qu'il faut retenir :

🏗️ Formation professionnelle Formation permettant d'évaluer et d'approuver la connaissance de la réglementation et la capacité à conduire des engins en toute sécurité.
📜 Validation du certificat Obtention du certificat CACES après un test théorique et pratique évaluant les connaissances des candidats.
🚧 Autorisation de l'employeur Requise pour la conduite d'engins de transport et de logistique après vérification de l'aptitude médicale du conducteur.
🔧 Types de CACES Divers certificats pour la conduite d'équipements spécifiques tels que chariots élévateurs, grues mobiles, etc., avec des durées de validité variables.
💰 Financement du CACES Différentes aides disponibles pour financer la formation, en fonction de la situation professionnelle des candidats (demandeurs d'emploi, salariés, intérimaires).

Se former pour obtenir le CACES

Mis en place en 1998 par la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS), le CACES répond à deux objectifs spécifiques. Premièrement, il permet d’attester de la capacité des conducteurs à conduire des équipements mobiles automoteurs et de levage. Deuxièmement, le CACES se présente comme un instrument qui vise la réduction des risques d’accidents de travail liés à la conduite des engins de levage et de chantier.

Avant son obtention, les candidats doivent suivre une formation professionnelle dont l’issue permettra d’évaluer et d’approuver leur connaissance de la réglementation en vigueur. Cette formation a également pour but de jauger leur capacité à assurer la conduite des engins de chantier en toute sécurité. C’est pour cela que l’organisation des formations du CACES est exclusivement réservée aux organismes certifiés et agréés.

Ils disposent de la compétence et des équipements nécessaires pour répondre aux besoins de formation CACES, aussi bien des particuliers, des demandeurs d’emploi, des salariés, des alternants et des intermédiaires.

Pour obtenir votre certificat CACES, vous pouvez contacter Aftral, l’un des premiers organismes de formation en transport et logistique en France. Avec un centre de formation, vous pouvez valider la conduite d’engins de chantier comme :

  • les nacelles,
  • les chariots Ă©lĂ©vateurs,
  • les plateformes Ă©lĂ©vatrices de personnes,
  • les grues de chargements.

La validation de la formation n’est obtenue qu’à la suite d’un test ou un examen théorique et pratique qui évalue les connaissances des candidats. L’inscription dans un centre de formation permet de mieux affronter les tests et d’augmenter ses chances de décrocher ce certificat.

Il faut toutefois souligner que, même après l’obtention du certificat du CACES, l’autorisation de l’employeur est requise avant la conduite d’engins de transport et de logistique. L’autorisation de l’employeur est accordée après une vérification de l’aptitude médicale du conducteur.

formation transport logistique

Les différents types de CACES

Il existe une panoplie de CACES, répartie dans différentes grandes familles d’équipements. Chaque grande famille elle-même est divisée en plusieurs catégories et sous-catégories.

Le CACES R372 est réservé à ceux qui veulent s’occuper de la conduite des chariots élévateurs, des mini-pelles, des tracteurs à chenilles ou encore des pelleteuses. Les conducteurs qui souhaitent en revanche apprendre le téléguidage d’un pont roulant, sont astreints à l’obtention du CACES R423. Ce certificat peut être obtenu en deux journées de formation.

Pour la conduite de la grue mobile, c’est le CACES R383 qui est exigé. Il faut cependant souligner que ce CACES R383 est réservé uniquement aux détenteurs du permis C. Il est considéré comme le plus cher des certificats CACES et la durée de la formation pour l’obtenir est la plus longue (il faut environ 10 jours pour achever la formation).

Pour les caristes qui s’occupent de la conduite de chariots de manutention dans les entrepôts de logistique, c’est le CACES R389 qui est recommandé. Le CACES R390 est celui réservé aux conducteurs des grues auxiliaires de chargement de véhicules.

Il convient de rappeler que la durée de validité de la plupart des certificats CACES est de 5 ans renouvelables. Seuls les CACES R372 et R383 sont valables pour une durée de 10 ans.

Financer le CACES

Est concerné par les formations CACES, tout travailleur dont l’emploi amène à conduire un engin automoteur qui exige une autorisation de conduite dans un entrepôt ou sur un chantier.

Pour les financer, plusieurs aides existent. Leur octroi dépend en général de la situation professionnelle des candidats. Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi peuvent ainsi faire une demande de financement du CACES, dans le cadre de l’Action de Formation Conventionnée (AFC).

Dans ce cas, il leur suffira de rédiger une lettre de motivation qui explique en détail l’intérêt de cette formation pour eux. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à solliciter l’aide de votre conseiller référent pour bénéficier d’un accompagnement efficace dans les démarches.

Les salariés et les intérimaires professionnels qui comptabilisent un nombre d’heures de formation sur un Compte personnel de Formation (CPF) peuvent aussi solliciter un financement pour un ou plusieurs CACES. Il est recommandé aux intérimaires de se rapprocher de leur chargé d’affaires, afin de faire le point sur leurs besoins et mieux se renseigner sur les organismes de formation certifiés qui peuvent les recevoir.

Pour les salariés en CDD ou en CDI, c’est l’employeur qui doit financer leurs frais de formation du CACES (qui concernent leur domaine d’activité).