Finance

Trading : la différence entre devise de base et de cotation

Le 11 février 2022 - 6 minutes de lecture

Tous les jours dans le monde, il se produit des échanges de devises, c’est-à-dire de monnaies, entre plusieurs acteurs de pays différents. Cette action va entraîner la hausse ou la baisse de la valeur des devises. Un marché financier, le trading Forex, s’est donc créé sur la base de cette activité d’échange de devises. Découvrons deux termes utilisés sur le marché : la devise de base et la devise de cotation.

Le Forex trading : qu’est-ce que c’est ?

Avant d’approfondir les termes de « devise de base » et « devise de cotation », il est important de connaître l’environnement dans lequel ils sont employés. Nous les rencontrons principalement dans l’univers du Forex, aussi appelé trading des devises.

Le Forex est le marché financier sur lequel les investisseurs spéculent sur la fluctuation des devises. En effet, tous les jours, des entreprises, des organisations et même des particuliers sont amenés à échanger des devises. En fonction des transactions, la valeur des devises évolue, à la hausse comme à la baisse. Le trading Forex consiste à anticiper et étudier ces fluctuations afin d’en tirer profit. C’est-à-dire que les investisseurs, en fonction de l’évolution du marché, vont vendre ou acheter une ou plusieurs devises. Cette opération nécessite une connaissance du marché, mais aussi des facteurs tels que la politique, l’inflation ou encore les taux d’intérêt. Ceux-ci influencent en effet le cours des monnaies échangées.

Pour apprendre à trader des devises, de nombreux sites de trading comme Avatrade proposent des formations et des tests. Celles-ci vous guident sur les positions à prendre, sur les facteurs à étudier et sur les comportements à adopter sur les marchés. Vous effectuerez par la suite vos transactions sans problèmes. S’il est maîtrisé, le Forex peut devenir un passe-temps qui peut générer un certain profit.

Trading Forex, échanges de devises

Devise de base et devise de cotation : de quoi parle-t-on ?

Le Forex trading est le marché sur lequel on échange les devises, représentées par des initiales (ex. : USD, EUR, JPY…). L’échange est négocié par paires de devises : USD/EUR, GBP/USD, JPY/USD… Ainsi, lorsqu’une paire de devises se vend, une autre s’achète, et ainsi de suite. C’est à ce stade que l’on découvre les termes de « devise de base » et « devise de cotation ».

La devise de base

La devise de base ou devise de référence est la devise que l’on voit en première position dans une paire de devises. Par exemple, dans la paire USD/EUR, l’USD est la devise de base. Les monnaies de base les plus utilisées sont l’euro (EUR), le dollar américain (USD), la livre sterling (GBP), le yen japonais (JPY) et le dollar australien (AUD). La devise de base correspond à la devise que l’investisseur va vendre ou acheter en fonction des fluctuations du marché. Quelle qu’elle soit, elle équivaut à une unité dans la paire de devises affichée. Par exemple, la paire « EUR/USD = 1,1400 » peut être traduite comme telle : 1 euro équivaut à 1,14 dollar. En clair, pour acheter 1 euro, il vous faudra débourser 1,14 dollar.

La devise de cotation

Inversement, la devise de cotation est celle qui vient en seconde position dans une paire de devises. Elle est également appelée « contre devise ». C’est la devise qu’il faut échanger avec la monnaie de référence. Ainsi, la devise de cotation est l’équivalent de la devise de base, selon le nombre d’unités nécessaires. Reprenons notre exemple « EUR/USD = 1,1400 ». Dans cette paire, USD est la devise de cotation. Cela signifie que sur le marché, 1,14 dollar vaut 1 euro. Lorsque la valeur de la devise EUR baisse ou augmente, c’est la devise de cotation qui va être modifiée. La devise de base, elle, correspondra toujours à une unité.

Pour pouvoir donner de la valeur à la transaction, il est important de connaître la devise de base et de cotation. Plus la devise de cotation est forte, plus elle se rapprochera de la valeur de l’unité 1. Ainsi, une forte appréciation d’une monnaie signifie que la devise de base ne s’éloigne pas de celle de la cotation. Néanmoins, le cours des changes est très volatil. Il peut varier d’un moment à l’autre selon les circonstances. Le dollar peut par exemple se déprécier rapidement par rapport à l’euro suite à une crise aux États-Unis. D’où l’importance de savoir analyser les facteurs pouvant influencer le marché.

Comment réussir un bon trade sur le Forex ?

Si vous débutez, sachez que certaines règles et astuces sont disponibles pour réussir un bon trade. Sur le Forex, inutile de paniquer, le marché est très volatil. Une devise peut dévaluer en une seconde et être revalorisée la seconde d’après. Pour une meilleure réussite de votre investissement, veillez à ne pas placer plus de 2 % de votre capital de départ. Pensez également à combiner ces 2 % à l’ordre de stop-loss, c’est-à-dire le seuil de perte maximal toléré par l’investisseur. Vous serez ainsi assuré d’avoir assez de liquidité pour rebondir en cas de perte.

Sachez par ailleurs acheter et vendre une devise au bon moment. C’est sûrement l’une des règles de bases dans un courtage. Ne vous y méprenez pas : le prix d’une enchère n’équivaut pas au prix d’achat d’une paire de devise. Il correspond plutôt au prix de la commission du courtier. Lorsque vous achetez, vous acceptez donc la demande d’un courtier pour une unité de devise. De la même manière, quand vous vendez, vous adhérez à son offre. Comme dans les opérations bancaires, il est recommandé d’acheter une paire de devises lorsque les cours sont assez faibles. A contrario, il est préférable de vendre une paire Forex lorsque les cours sont plus élevés.

Enfin, avant de trader, sachez qu’il y a des risques à prendre. Vous devez préparer le terrain avant d’investir. Commencez par calculer les gains que vous pouvez générer lors de vos transactions. Ce qui vous permettra de mettre en place votre stratégie d’investissement. Pour débuter, n’hésitez pas à vous faire accompagner. Vous pourrez par la suite adopter la technique qui correspond le mieux à vos attentes et votre budget.