Quel est le coĂ»t de l’assurance PNO ?

Le 13 octobre 2021 - 4 minutes de lecture
Quel est le coût de l’assurance PNO ?

Généralement, une assurance intervient pour couvrir des dommages et sinistres. C’est dans cette optique que l’assurance PNO est instituée. En effet, elle s’applique aux biens immobiliers vides ou occupés. Découvrez dans cet article le prix d’une assurance PNO.

Ce qu'il faut retenir :

  • L'assurance PNO (propriĂ©taire non occupant) est une assurance de responsabilitĂ© civile destinĂ©e Ă  protĂ©ger le propriĂ©taire d'un bien immobilier contre les risques liĂ©s Ă  l'occupation ou Ă  l'inoccupation du bien.
  • Elle couvre non seulement la maison ou l'appartement, meublĂ© ou vide, mais aussi les annexes comme la cave ou le garage.
  • Le coĂ»t de la souscription Ă  une assurance PNO varie entre 60 et 150 euros par an, en fonction de la taille du bien et d'autres facteurs tels que la composition du bien louĂ© et les options de garantie.
  • L'assurance PNO permet de satisfaire Ă  l'obligation lĂ©gale vis-Ă -vis des copropriĂ©taires, la prime d'assurance est dĂ©ductible des revenus fonciers, elle couvre Ă©galement les amĂ©nagements extĂ©rieurs et le mobilier, et elle complète les assurances habitation du locataire et du syndicat de copropriĂ©tĂ©.

Qu’est-ce qu’une assurance PNO ?

Avant d’expliquer la notion d’assurance PNO, il convient d’abord de comprendre la notion de propriétaire non occupant. En effet, ce dernier est représenté par une personne physique ou morale qui dispose d’un droit de propriété sur un bien immobilier. Il convient de préciser que le bien n’est pas occupé par son propriétaire parce qu’il a été loué ou tout simplement parce qu’il est vide. Le bien immobilier peut également faire l’objet d’une convention d’occupation gratuite.

Concernant l’assurance PNO ou assurance propriétaire non occupant, il s’agit d’une assurance de responsabilité civile destinée à protéger le propriétaire du bien immobilier contre d’éventuels risques. Ceux-ci peuvent découler de l’occupation ou de l’inoccupation du bien immobilier.

L’assurance PNO représente une garantie particulière en ce sens que le bailleur assure un bien immobilier qu’il n’occupe pas.

L’assurance PNO prend en compte une maison ou un appartement, meublé ou vide. Toutefois, elle s’étend aussi aux annexes du bien telles que la cave ou garage. Précisons que l’assurance PNO couvre les contrats de location d’immeubles d’habitation et les baux locaux commerciaux notariés.

Elle intervient au cours d’une période de vacances entre deux locataires. En outre, le propriétaire du bien immobilier fait appel à cette garantie pour prévenir les risques non couverts par l’assurance habitation de son locataire. Pour finir, elle permet de couvrir le propriétaire en cas de mise en jeu de sa responsabilité civile.

Quel est le coût de la souscription à l’assurance PNO ?

Le prix d’une assurance PNO varie entre 60 et 150 euros par an. Cette variation est due à la taille de la maison ou de l’appartement. D’autres facteurs permettent de déterminer le coût de l’assurance. Il s’agit entre autres de la composition du bien loué, de la garantie optionnelle proposée, du montant des franchises et des plafonds de garantie imposés.

Les compagnies d’assurance se chargent du recouvrement en prélevant un pourcentage des loyers. Ils prennent entre 1% et 2% du montant des loyers annuels pour les garanties de base. Concernant les garanties étendues, le prélèvement est de 4 % des loyers annuels. Toutefois, vous avez la possibilité de demander plusieurs devis d’assurance.

En outre, il est recommandé de lire convenablement les conditions de mise en œuvre du contrat d’assurance pour éviter d’éventuelles erreurs. En effet, des compagnies mentionnent dans le contrat une cause particulière de résiliation. Il s’agit de la résiliation de l’assurance au-delà d’un certain nombre de mois de vacances du bien immobilier. Pour finir, l’assurance PNO intervient dès que vous achetez le bien immobilier.

Quels sont les avantages de l’assurance PNO

L’assurance PNO octroie plusieurs avantages à celui qui y souscrit. Au nombre de ceux-ci, on peut citer :

  • L’assurance PNO permet de satisfaire Ă  l’obligation posĂ©e par l’article 9 de la loi ALUR vis-Ă -vis des copropriĂ©taires
  • La prime d’assurance est dĂ©ductible des revenus fonciers
  • La couverture du logement meublĂ© ou non. L’assurance prend Ă©galement en charge les amĂ©nagements extĂ©rieurs et le mobilier
  • L’assurance est une garantie supplĂ©mentaire qui complète l’assurance habitation du locataire ou l’assurance multirisque du syndicat de copropriĂ©tĂ©.