Business

Comment se porte le tourisme d’affaires en France ?

Le 10 août 2022 - 5 minutes de lecture

Générant plus de 40 milliards de dollars chaque année, le tourisme d’affaires en France connaît une forte activité. Ce secteur fait référence aux déplacements à but professionnel. Le tourisme d’affaires implique ainsi des entreprises spécialisées dans l’organisation d’événements, de soirées, de séminaires, de réunions. Découvrez ce qu’il faut savoir sur ce domaine d’activité particulièrement fructueux.

En quoi consiste le tourisme d’affaires ?

Le tourisme d’affaires regroupe les activités économiques du secteur réparties en 4 groupes :

  • les voyages d’affaires,
  • les congrès professionnels et conventions d’entreprises,
  • les incentives,
  • les célébrations d’événements spécifiques.

Le succès de ce domaine repose sur des acteurs spécialisés tels que les agences de tourisme d’affaires, les agences événementielles, les agences réceptives, les traiteurs ou encore les agences de marketing. Comme on peut le voir sur https://www.kactus.com/fr/france/nantes, certaines plateformes donnent la possibilité aux entreprises d’organiser facilement leurs événements professionnels en proposant la location de salles de séminaire et de réunion. Les experts sollicités orientent ces dernières vers des lieux vérifiés et répondant aux besoins événementiels du monde des affaires.

Le tourisme d’affaires en France : un secteur porteur

Selon une étude réalisée par OJS-Unimev, les retombées économiques annuelles générées par les foires, les salons, les séminaires et les congrès avoisinent les 7,5 milliards d’euros. Un voyageur d’affaires est amené à dépenser quatre fois plus qu’un touriste classique. À l’occasion, le touriste d’affaires prolonge parfois son séjour pour le plaisir. Près de 70 % des touristes professionnels étrangers prolongent leur séjour en France. Seuls 23 % des touristes d’affaires français décident en revanche de prolonger leur séjour. Quoi qu’il en soit, le tourisme d’affaires en France impacte positivement l’économie nationale.

location salle de séminaire et réunion

L’essor du tourisme d’affaires en France est le résultat du travail acharné des professionnels. Ce secteur regroupe diverses professions, néanmoins, les trois métiers phares sont le coordinateur événementiel, l’agent de voyage et le traiteur. Le succès de ce secteur se traduit en quelques chiffres. L’Hexagone compte en effet plus de 200 sites d’accueil dédiés. Pas moins de 2800 congrès et 1200 foires et salons y sont organisés chaque année. On compte plus de 23 millions de visiteurs pour les foires et salons ainsi que 230 000 exposants. Il s’avère essentiel de valoriser le savoir-faire d’un territoire auprès de touristes professionnels. Les collectivités doivent se concentrer sur les opportunités qu’offrent les voyageurs d’affaires. Le gouvernement se doit de reconnaître l’importance du tourisme d’affaires ainsi que les bénéfices engendrés par ce secteur d’activité.

Le coordinateur événementiel

Le rôle du coordinateur événementiel consiste à planifier les événements en fonction des attentes du client (entreprise, organisation). Ce professionnel s’assure donc du bon déroulement des congrès, des collectes de fonds ou encore des anniversaires d’entreprise. Le planificateur d’événement doit disposer de compétences spécifiques, avoir le souci du détail, savoir résoudre des problèmes ou encore faire preuve d’inventivité.

L’agent de voyage

L’agent de voyage se révèle incontournable lorsque l’on évoque le tourisme et particulièrement le tourisme d’affaires. Ce professionnel se charge de l’organisation des voyages ainsi que des excursions. Son travail en amont consiste à proposer des services d’hébergement, de transport ou encore des visites guidées.

Le traiteur

Le secteur du tourisme d’affaires ne peut se passer de traiteurs. Il est vrai qu’au pays de la gastronomie, les événements professionnels riment avec buffets, réceptions, voire banquets. Pour répondre aux besoins de ses clients, le traiteur se doit d’être polyvalent, rigoureux et créatif. Il respecte les règles d’hygiène et doit rester au service des convives.

Le tourisme d’affaires : une démarche collective

C’est un fait, la crise sanitaire engendrée par la Covid-19 a fortement impacté l’économie nationale. Pour y remédier, le pôle tourisme d’affaires se focalise sur 4 axes, à savoir l’intelligence économique, l’ingénierie et la structuration de l’offre, la promotion marketing ainsi que la formation. L’observation et l’intelligence économique aident à mieux comprendre les enjeux essentiels du secteur. Il s’agit surtout de rassembler les données puis de publier les résultats des études. Quant à la promotion marketing, elle consiste à promouvoir la France comme destination dans le cadre du tourisme d’affaires. Cela consiste à définir les cibles, la stratégie et le plan d’action. Les actions marketing d’envergure nécessitent le déploiement d’outils de communication.

L’essor du tourisme d’affaires repose en outre sur la structuration de l’offre et sur l’ingénierie. Tous les moyens sont ainsi mis en œuvre en vue de renforcer l’attractivité de l’Hexagone. Il convient de déterminer des missions spécifiques pour mieux répondre aux attentes des touristes d’affaires. Un accompagnement sur mesure sera par ailleurs fort apprécié par ces professionnels. Le tourisme d’affaires en France ne peut toutefois se développer concrètement sans l’accompagnement des principaux acteurs de la filière. Le but étant d’anticiper les évolutions ainsi que les enjeux du secteur. L’idée consiste à mettre à disposition les comptes-rendus des experts et les lettres de veille. À ceux-là s’ajoutent les partages d’expérience.