Assurance

Transaction commerciale : comment gérer les impayés ?

Le 3 mars 2022 - 9 minutes de lecture

Depuis plusieurs mois maintenant, le monde traverse une crise économique sans précédent. Beaucoup d’entreprises ont mis la clé sous la porte et d’autres ont la peine à garder la tête hors de l’eau. Si vous faites partie de ces sociétés qui ont tenu le coup jusqu’à présent, il faudra redoubler d’efforts pour éviter de mettre la trésorerie de votre entreprise en danger. Parmi les actions à mener, la gestion des impayés est essentielle. Alors, comment gérer l’insolvabilité de vos clients ? De quels moyens disposez-vous pour recouvrer l’intégralité de vos fonds ? Souscrire une assurance crédit ou opter pour un règlement à l’amiable sont entre autres des solutions viables.

Pourquoi certains clients sont-ils insolvables ?

La clientèle est l’un des principaux piliers du développement d’une société. Toutefois, force est de constater que certains clients ont du mal à régler les factures après avoir bénéficié des services d’une entreprise.

Diverses raisons peuvent être à la base d’un tel comportement. En premier, il est possible que le retard de paiement soit tout simplement dû à l’oubli du client à cause d’un manque d’organisation. Une défaillance financière ou une contestation du paiement par le client, pour un problème de qualité ou un retard de livraison lui ayant causé de grandes pertes, sont aussi des raisons de retard.

Dans certains cas, le client fait juste preuve de mauvaise foi. Quelle que soit la situation, vous avez le droit d’exiger le paiement d’un service rendu à un client lorsque le délai de paiement, fixé d’un commun accord en amont, est expiré.

Une entreprise qui accorde à son client un délai de paiement pour le règlement de ses factures est exposée à divers risques. En premier, la société peut faire faillite. Lorsqu’un client ne règle pas ses dettes, il ne permet pas à la société de réaliser son chiffre d’affaires, l’empêchant ainsi de pérenniser ses activités.

Si l’entreprise est assez solide pour ne pas mettre la clé sous la porte suite à l’insolvabilité de certains clients, sa trésorerie sera quand même perturbée. Dans ce cas, l’entreprise se retrouvera dans l’obligation de réduire certaines charges en licenciant par exemple une partie de son personnel pour ne pas disparaître.

L’insolvabilité des clients a alors des conséquences considérables sur la santé financière d’une entreprise. Si vous faites face à une telle situation, il existe des solutions efficaces pour éviter le pire.

Souscrivez une assurance crédit pour faire face aux impayés

Pour bien gérer vos impayés, vous ne devez pas agir sous la pression générée par l’état de votre trésorerie. Alors, pour réaliser cette gestion dans la sérénité, vous pouvez souscrire une assurance crédit. Il est question d’une garantie destinée aux sociétés (toutes tailles confondues), afin de les aider si elles sont confrontées aux impayés de leurs clients.

Fonctionnement d’une assurance crédit

En optant pour cette assurance, vous bénéficiez d’une couverture et de la protection contre l’insolvabilité de vos clients. Grâce à cette assurance, vous profitez d’une prévention et d’une veille au niveau du risque client. L’assureur se charge également du recouvrement de vos créances et de votre indemnisation.

Sachez que si vous cherchez une assurance crédit, cela vous permettra d’être à l’abri des risques commerciaux et politiques que vous ne pouvez pas maîtriser. Le rôle de la garantie crédit est de rendre meilleures vos performances et d’améliorer votre rendement.

Avec cette garantie, vous disposez d’une protection contre tous les risques d’insolvabilité imprévue ou soudaine de la part de certains membres de votre clientèle. L’octroi de cet emprunt se fait assez aisément, car le financement est désormais plus accessible.

Souscrire une assurance crédit

Quels sont les avantages de l’assurance crédit ?

Les avantages de cette garantie sont multiples. Tout d’abord, vous conservez une excellente relation avec votre clientèle en raison de l’assurance que vous procure la couverture de ce service. Concrètement, vous ne serez plus constamment stressé et pourrez effectuer les relances envers vos débiteurs de façon totalement professionnelle.

Ensuite, vous bénéficiez d’une marge de manœuvre plus grande en raison de la diminution des risques de vos clients qui n’ont pas encore réglé les factures que vous avez délivrées. De surcroît, vous recevez en continu toutes les informations relatives à la solvabilité de vos clients. Par ailleurs, vos transactions commerciales à l’étranger seront plus sécurisées avec une réduction des formalités administratives et du coût.

Optez pour un règlement à l’amiable

Afin de recouvrer l’intégralité de vos fonds, la première solution est de vous informer sur la situation de vos clients. Afin de comprendre les raisons qui les poussent à agir ainsi, effectuez une enquête de solvabilité pour savoir dans quel sens mener les négociations et avoir gain de cause.

Une fois que vous en savez plus sur la situation de vos débiteurs, effectuez des relances. Asseyez-vous autour d’une table avec vos créanciers pour discuter des modalités de paiement de vos factures. Le fait de relancer les créanciers prouve que vous avez envie de régler cette solution à l’amiable.

D’une part, cette solution vous permet de gagner du temps et de vous rendre compte qu’ils traversaient un moment difficile passager. D’autre part, le règlement à l’amiable vous permet de conserver la relation ou le partenariat entre les clients et vous, surtout si vos rapports étaient cordiaux jusqu’à maintenant.

Au cas où la première relance s’avérerait infructueuse, relancez-le une seconde fois. Vous pouvez lui proposer un autre délai de règlement. Si vous ne pouvez pas vous déplacer pour rencontrer le créancier, vous pouvez très bien envoyer des mails ou des courriers.

Trouver un bon crédit

Optez pour l’affacturage

L’affacturage est le terme désignant une solution de financement permettant aux entreprises confrontées au problème des impayés de bénéficier d’un paiement anticipé de leurs créances, avant l’expiration du délai convenu avec le client.

Fonctionnement de l’affacturage

Pour ce faire, l’entreprise transfère ses créances à une structure financière, appelée factor, qui se charge de la gestion des impayés et du recouvrement des créances. C’est cet organisme qui relance les créanciers et qui discute avec eux des modalités de paiement.

L’affacturage est une prestation qui regroupe en elle 3 sous-services : le financement des factures impayées, la garantie de recouvrer les créances et la gestion du poste client. Cependant, cette prestation, comme toute autre, est rémunérée. Ainsi, le factor prélève généralement 10% sur les factures que l’entreprise lui cède.

Il est important de rappeler que cette solution de financement est seulement valable pour les factures émises sur des sociétés avec des facturations non échues. De fait, les créances des particuliers ne sont pas prises en compte.

Quels sont les avantages de l’affacturage ?

L’affacturage permet à la société de constituer rapidement sa trésorerie. En effet, même si l’organisme financier prélève 10%, cela vous permet de recouvrer les fonds dont vous avez besoin pour la bonne marche de vos activités. L’apport en liquidités est systématique et le financement est directement lié aux montants de vos créances.

Par ailleurs, vous n’avez pas besoin d’attendre la date de paiement convenue avec le client pour être payé. Cette solution financière est idéale pour répondre à un besoin ponctuel ou alors, pour financer la croissance de votre activité ou encore pour diversifier vos sources de financement. Elle vous permet également de ne pas rentrer en conflit avec vos clients.

Gérer ses crédits

Faites appel à un cabinet de recouvrement

Recourir aux services d’un cabinet de recouvrement est une option qui présente des similitudes avec le recours à un factor. La principale différence ici réside dans le fait que le cabinet de recouvrement ne préfinance pas vos factures.

Comme l’indique son nom, il se charge du recouvrement de vos créances de manière efficace. Amener les clients débiteurs à payer leurs dettes requiert des compétences et un savoir-faire que vous n’avez probablement pas au sein de votre société.

Les professionnels du recouvrement connaissent toutes les ficelles du métier. Ils peuvent alors agir efficacement sans froisser vos clients ni entacher vos relations. La plupart des cabinets de recouvrement cherchent à récupérer les sommes dues à l’amiable et de façon progressive, si cela se révèle être nécessaire. Ainsi, ils arrivent à ménager autant que possible la relation commerciale entre l’entreprise qui le mandate et le client.

De surcroît, la société de recouvrement a une autorité qui lui permet d’être plus efficace pour le recouvrement des créances. Grâce à l’expérience et aux acquis dont elle dispose, elle sait comment se faire comprendre du client pour le règlement de ses factures.

Pour finir, vous libérez des ressources en interne et vous ne payez que pour les impayés qui ont été recouvrés. Autrement, le cabinet de recouvrement a une obligation de résultat, puisqu’il est payé sur la base du montant qu’il a réussi à récupérer.

Lancez une procédure judiciaire

Si le créancier ne donne pas suite à vos relances, vous pouvez passer à une mise en demeure. Dans ce cas, l’affaire sera portée devant les juridictions compétentes. Il s’agit vraiment des grands moyens et il n’est pas conseillé d’en arriver là. Il faut que ce soit vraiment votre dernière solution.

Envoyez une mise en demeure à travers une lettre recommandée avec un accusé de réception. Si vous n’obtenez aucune réponse, ayez recours aux services d’un expert juridique pour lancer une procédure de recouvrement.