CODIR : Tout ce que vous devez savoir !

Le 14 septembre 2021 — 8 minutes de lecture
CODIR : Tout ce que vous devez savoir !

Dans une entreprise, il arrive que le dirigeant veuille mettre en place une idée ou une stratégie. Cependant, il ne peut évidemment pas gérer tous les départements. N’étant pas lui-même présent au sein de chaque secteur, il doit alors s’appuyer sur tous les autres managers pour disposer de données exactes. Le CODIR est ainsi l’occasion de réunir en même temps tous les responsables pour recueillir l’avis de chaque intéressé sur des sujets déterminés. Qu’est-ce que le CODIR ? De qui est composé cet organe de direction ? Quelles sont ses missions ? Quel est l’intérêt à mettre en place un CODIR ? Comment faire pour le rendre efficace ? Découvrez la réponse dans cet article.

Qu’est-ce que le CODIR ?

CODIR est l’acronyme de comité de direction. Il s’agit d’une instance où des décisions stratégiques relatives à l’avenir d’une entreprise sont prises. Que ce soit une grande entreprise, une PME ou une TPE, toutes les entreprises sont concernées par la mise en place d’un comité de direction, car cela leur permet d’accroître leur productivité.

Le CODIR, composé d’un groupe de personnes, se réunit pour pouvoir prendre des décisions importantes en ce qui concerne l’entreprise. Il est chargé de se prononcer sur la stratégie de celle-ci et de suivre les résultats.

Pourquoi mettre en place un CODIR ?

Peu importe la taille d’une entreprise, instituer un CODIR présente des avantages. Cela permet tout d’abord de créer une équipe de direction. Ensemble, cette équipe partage des informations essentielles, élabore et coordonne les projets stratégiques au sein de chaque département, afin de développer dans le meilleur cas l’entreprise.

Ainsi, chaque dirigeant peut avoir un intérêt à créer un CODIR au sein de son entreprise dans le but d’améliorer les performances de celle-ci. Par ailleurs, lorsqu’une entreprise se développe et que le dirigeant manque de temps pour prendre des décisions pertinentes, il peut s’appuyer sur ses collaborateurs en mettant en place un comité de direction. Ce qui lui permet d’élargir ses perspectives.

Grâce à un CODIR, le responsable de chaque service/département pourra communiquer à son équipe les axes stratégiques afin d’améliorer la performance collective de l’entreprise. Un CODIR crée de la valeur.

Quels sont les membres qui composent le comité de direction ?

Le CODIR se compose généralement des directeurs à différents niveaux de l’entreprise. Toutefois, cela dépend de la structuration de l’entreprise et il est préférable que chaque département soit représenté lors du comité de direction. Le CODIR doit ainsi regrouper les cadres majeurs de l’entreprise, disposant de compétences clés (techniques ou administratives) et s’appropriant les valeurs de l’entreprise.

Ainsi, le comité de direction peut se composer du directeur général, des directeurs de finance, des opérations, des ressources humaines, du marketing, etc. Par exemple, pour un groupe de sociétés, le CODIR peut rassembler les directeurs généraux de chaque filiale. Pour une entreprise, il s’agira des différents responsables de départements comme le DAF, le DRH, le directeur R&D, le directeur commercial, le chef de projet marketing, etc. Par contre, s’il s’agit d’une TPE, les membres du CODIR peuvent être un groupe de personnes stratégiques travaillant au sein de l’entreprise, qu’importe la position.

Au besoin, le CODIR peut également se composer des responsables de service, des chefs d’équipe, des managers de différents niveaux, des cadres à des postes stratégiques.

Quelques critères à respecter pour constituer le CODIR

De préférence, les membres du CODIR doivent représenter de manière égale les fonctions clés. La mise ensemble des domaines de compétences permet d’élaborer une stratégie fiable afin de mener à bien le projet collectif.

Pour être efficace, le CODIR se compose de trois à dix membres au maximum, en tenant bien entendu compte de la structure et de la taille de l’entreprise. Cela permet de partager des opinions et des idées différentes. Si le nombre est trop peu, il y a moins de diversité d’opinions et par conséquent une efficacité réduite. Cependant, s’il y a trop de membres, cela peut rendre la prise de décisions difficile. Il faut donc trouver l’équilibre en tenant compte des besoins et des objectifs de l’entreprise.

En parallèle, le comité doit permettre une discussion ouverte afin que chaque opinion puisse être entendue et évaluée. Chaque membre du CODIR doit pouvoir dépasser ses intérêts personnels pour agir dans l’intérêt de l’entreprise et non seulement pour son département. Enfin, le comité de direction doit avoir des objectifs clairs et un agenda bien défini.

Quelles sont les missions d’un comité de direction ?

Lorsque les membres d’un CODIR se réunissent, c’est pour procéder à l’évaluation des projets entrepris au sein des différents départements de l’entreprise. Ils proposent ainsi une vision stratégique.

Par ailleurs, le comité de direction entoure le chef d’entreprise et lui apporte son soutien. Il donne des avis, fait des recommandations et prend d’un commun accord des décisions pour le bien de l’entreprise. Le CODIR travaille ainsi sur la vision à long terme de l’entreprise en prenant des décisions stratégiques.

D’autre part, le comité de direction se réunit pour relayer des informations essentielles, connaître les indicateurs de chaque département, et faire des échanges en vue d’améliorer la productivité de ladite entreprise. Pour cela, ils dressent un bilan sur les diverses ressources de l’entreprise (financières, matérielles et humaines). Ainsi, le CODIR offre la possibilité de relever un défi important, celui d’exercer un contrôle et une gestion générale basée sur des prises de décisions collectives et réfléchies. Ce qui est nécessairement plus approprié.

Quand faut-il mettre en place un comité de direction ?

À quel moment faut-il lancer un comité de direction ? Dans une entreprise, il arrive que les choix d’un dirigeant ne soient pas compris par son équipe. Cette dernière ne s’implique donc pas pour réaliser les objectifs collectifs de l’entreprise. Si une telle situation se présente, il faut penser à mettre en place un CODIR.

Par ailleurs, il arrive aussi que les principaux collaborateurs ne s’intéressent pas à ce qui se passe dans les autres services. Certains arrivent même à entrer en désaccord les uns avec les autres dans le but de défendre leur propre intérêt. Ils se sentent bien motivés, mais ne sont pas prêts à s’engager. Dans ce cas, il est temps de lancer un CODIR.

Le dirigeant de l’entreprise peut aussi instaurer un comité de direction lorsqu’il a besoin de :

  • Obtenir le soutien des autres membres de l’entreprise pour le projet collectif ;
  • Prendre des décisions importantes et stratégiques ;
  • Résoudre les problèmes (faire appel au comité lorsqu’on a besoin d’aide pour décider de la marche à suivre) ;
  • Financer un projet collectif.

À quelle fréquence un CODIR doit-il se réunir ?

La fréquence des réunions ou séminaires dépend de la taille de l’entreprise ainsi que de ses objectifs. De ce fait, certains CODIR se réunissent tous les jours, d’autres toutes les semaines. D’autres se rassemblent tous les mois ou même tous les trimestres.

La mission d’un CODIR est de travailler ensemble. Ainsi, pour la réalisation d’un projet, le mieux est de se réunir après chaque phase : phase de lancement, de conception, de mise en œuvre et de clôture du projet. Toutefois, s’il y a des décisions urgentes ou que l’équipe rencontre une difficulté, il ne faut pas attendre la prochaine réunion du comité de direction.

Comment rendre un CODIR efficace ?

Pour qu’un comité de direction soit efficace, il faut bien préparer les réunions en appliquant les bonnes pratiques.

  • Définir et préparer un ordre du jour
  • S’appuyer sur des données
  • Être bref
  • Reprendre les actions de la réunion précédente (s’il y en a déjà eu)
  • Organiser les temps de parole
  • Consigner les résultats du CODIR
  • Intégrer les décisions prises en CODIR à l’activité et aux projets de l’entreprise

Le CODIR est une réunion indispensable où des questions essentielles sont discutées pour faire progresser l’entreprise en toutes situations. Il faut réserver une salle appropriée si nécessaire pour accueillir la réunion.